vendredi 21 avril 2017

Poème express n° 679

posted by Lucien Suel at 07:59

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(tragique hein...) (en 1955, j'en avais 2) (des piges des printemps des berges) (on pense à Simon Bolivar, sa "guerre à mort" et au reste de l'histoire - dans les années 13 du XIX°) (les couteaux de boucher ne cadrent pourtant pas) (il est bien, ce poème express : mais il ne semble pas vouloir se dévoiler) (il y aurait bien Davey Gordon (Jamie Smith) la scène des mannequins de la fin du film, une vraie merveille mais sans couteau(x) de boucher ("Killer's kiss" - "Le baiser du tueur" - Stanley Kubrick 1955) (sa très gracieuse Majesté devrait l'anoblir, lui , Sir Stanley, ça vous aurait une autre gueule) (il y a mon film préféré aussi dans ces noirs-là, voumvavavoum ("Kiss me deadly", Robert Aldrich, 1955) (http://www.maisonstemoin.fr/2015/05/17/dans-le-garage/) (en français "En quatrième vitesse" - très bof) avec en héros ce Mike Hammer (aka Ralph Meeker - un des "Douze salopards"(1967), du même réalisateur) mais ce n'est pas au couteau non plus que ça se règle -la guerre à mort, oui, qui se résout à la fin)

09:03  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

comme un présage aussi ici ("Kiss Me Deadly", un chef-d'œuvre)...

09:23  

Enregistrer un commentaire

<< Home