vendredi 29 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (Sex Pistols 5/5)

The Sex Pistols : Dieu sauve la reine (God Save The Queen ).
Page 13 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer
à suivre : 4 chansons des Damned, 2 de X Ray Spex, 4 des Ramones, etc...

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:54 0 comments

jeudi 28 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (Sex Pistols 4/5)

The Sex Pistols : Pas de sentiments (No Feelings).
Page 12 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:29 0 comments

mercredi 27 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (Sex Pistols 3/5)

The Sex Pistols : Des corps (Bodies).
Page 11 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 09:09 0 comments

mardi 26 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (Sex Pistols 2/5)

The Sex Pistols : Anarchie au Royaume-Uni (Anarchy in the U. K.).
Page 10 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:13 0 comments

vendredi 22 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (Sex Pistols 1/5)

The Sex Pistols : Problèmes (Problems).
Page 9 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:20 0 comments

jeudi 21 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 6/6)

The Clash : Capital Radio.
Page 8 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:37 2 comments

mercredi 20 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 5/6)

The Clash : Occasions de carrières (Career Opportunities) , Not' pays est un garage (Garageland).
Page 7 du n° spécial punk du magazine "The Starscrewer" publié en 1979 par L. Suel.
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 10:18 0 comments

mardi 19 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 4/6)

The Clash : Marre des U.S.A. (Bored With The U.S.A.) , 48 heures (48 Hours).
Cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:00 0 comments

lundi 18 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 3/6)

The Clash : Téléguidage (Remote Control) , La ville des morts (City of the Dead).
cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 10:11 0 comments

jeudi 14 décembre 2006

GOMM « 4 »


Retour au présent. J’ai eu le privilège d’écouter en avant-première le nouvel album de GOMM.

Quatre à quatre

Inutile de tourner le bouton du volume, ça se fait tout seul. Machines du monde moderne, mécaniques en liberté. Point d’interrogation ? Où sont les mystères ? Tu penses que tu n’as pas besoin de Gomm. Tu crois ça ! Ok, on n’a besoin de rien. Nihil Pride, c’est bon. L’énergie libérée dans la création est égale au produit de la masse par le carré (4) de la vitesse de la lumière. Nous savons, nous savons. On se fatigue même au Paradis. Gomm quartet. Pas de place pour les faux-semblants. L’énergie est torrentielle. Les guitares sont électriques, assénées. Voix versus instruments et voix avec instruments et voix instruments. Des mots, encore des mots. Martèlement des slogans. Métal déchirant cutter hurlant sur les pages glaciales des magazines en couleurs. Goulots étrangleurs à deux voies, à deux voix. Les titres sont anglais mais le chant est bilingue anglais et français, mâle et femelle, frère et soeur. Les fées s’appellent Blonde, Prétendante, Imperméable et Polystyrène.

La parole est à la défense. Quatre contre le ministère public. La défense attaque. Une synthèse du rock depuis la lune bleue du Kentucky jusqu’au réchauffement d’aujourd’hui. Gomm n’est pas un groupe "germ free adolescent". Rage. Lunettes rayons X. Irrespect. Vision crue. Gomm c’est aujourd’hui et maintenant un orchestre adulte. Quatuor responsable. Mousquetaires sans valets. Garçons morts dézombifiés. La colère est l’effervescence de leur pitié. Réducteur de son ? Vous plaisantez ! C’est une solution terminale. Hors d’haleine. Une vie passée sous la ligne à très haute tension. Orage magnétique. Quatre cavaliers de l’Apocalypse. Anges du milieu. Anges de l’est et de l’ouest. Harmonie dans la hargne. Destruction à la perfection. Les patterns tissés. La répétition matraque. Racines et universalité. Quatre leurs espaces. Un leur musique. Ils gagnent sur tous les tableaux. Gagnants placés. Quarté plus.

Ce n’est pas facile d’avancer au milieu des épluchures, peaux de banane jalousie, le glacis de l’indifférence, la banquise des bons sentiments. Claviers de l’hypnose et l’orage des guitares. Du vrai rock primitif et intelligent. Sur la scène, ce sera terrifiant dans la dépense, beau comme la rencontre des anges et des démons sur la machine à coudre de l’Armageddon. Sortez vos parapluies. La tension hypertension. Le fluide à travers les artères. Circulation. Vortex. Nous sommes emportés. C’est comme extase, la fiancée de la batterie. GO2GOMM4. Electricité, vox plus ultra. Radio waves. Ondes de choc. Mission vers les étoiles. Abandonnés dans l’espace, tournoyant dans nos scaphandres, les yeux gelés. Nous ne pouvons pas être déçus. L’unique et sa propriété. On sautille à l’intérieur du tube. Potentiel. On n’a pas le temps de se reposer. On n’a pas le temps de se plaindre. Tue tue tue tue pour la paix. Vitesse hyper-luminique. Les patrouilles de l’aube sortent armées des bouches du métro blanc.

Plus que la douceur angevine les rafales du nord. On entre dans la fiction. On croit respirer mais les drones sont toujours là. Charley se fait caisse claire. On entend la souffrance dans la voix très haut perchée dans la gorge qui chante qui dévale dans les vagues dans le raz de marée qui déferle sur les falaises et dans les chambres des hôtels. Les poumons deviennent des éponges pleines d’eau salée, ils palpitent quelques secondes, puis sous les impulsions électriques, électrodes, stimulations, retrouvent un rythme presque normal. La poitrine se soulève. Une jeunesse qui grandit, devient colosse. Je ne veux pas être une machine. Je suis perdu au milieu de l’aciérie électrique. Mes pas soulèvent la poussière, le toit plafond loin au-dessus de ma tête se colore de rouge. Les plaques chauffent vers le blanc. Tout explose. Métal fondu. Réveillez-vous, nous sommes arrivés. La souffrance est du combustible pour l’art. Je fonds dans le brasier. Où sont passés mes souvenirs ? Où est l’âge d’or ? Même quand il disait pas de futur c’était l’âge d’or. Mais nous sommes encore humains, métal humain. Jour de colère que ce jour-là. La Sibylle l’avait dit. La pulsation du sang dans les veines, cordes d’acier artères vibrant tendues sur le bois verni des manches de guitare, gros cœur battant enfermé dans une énorme caisse cylindrique. Coups de pieds, coups de poings. On ne peut pas jouer avec le feu. Déchaîner la colère de Mars. Entendez le message. C’est quatre qualificatifs par ligne :

VIVANT+DENSE+éNERGIQUE+DENTELé
BRUTAL+PSYCHéDELIQUE+CONFIANT+MAITRISé
MODESTE+EFFICACE+ENCYCLOPéDIQUE+PUNK
UNIQUE+SOMBRE+PLURIEL+ROCK

GOMM ME VISSE DES éTOILES DANS LA TÊTE ET J’AIME ÇA.

Lucien Suel

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
GOMM « 4 » :
1. WORDS
2. I FEEL OFF
3. WHY CAN’T I RELIEVE YOU
4. IT’S NOT EASY
5. TO BE YOUR FRIEND
6. NO DISAPPOINTMENT
7. FICTION
8. CRASHING WAVES
9. GOOD SIDES
10. DON’T TAKE A CHANCE
(P) & © [P I A S] recordings.
Enregistré et mixé au Studio Black Box en mai et juin 2006 par Peter Deimel.
Mise en vente : 8 janvier 2007.
10 janvier 2007 : Concert à la Maroquinerie.
Tournée de 20 dates en mars 2007.
On peut écouter la troisième chanson WHY CAN’T I RELIEVE YOU sur le site de GOMM, ou sur leur "Myspace", ou même sur le "My Mon Espace" de Mauricette Beaussart
.

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 12:11 2 comments

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 2/6)

The Clash : Triche (Cheat) ; Haine et guerre (Hate & War).

cliquer sur l'image pour agrandir, lire, imprimer

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:52 0 comments

mercredi 13 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (The Clash 1/6)

The Clash : Emeute blanche (White Riot).

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:12 0 comments

mardi 12 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (sommaire)

Le sommaire : 10 chansons de CLASH, 5 chansons des SEX PISTOLS, 8 chansons de DAMNED, 2 chansons de X RAY SPEX, 5 chansons des RAMONES, 6 chansons de PERE UBU, 6 chansons de DEVO, Skunkdog, un texte inédit de PATTI SMITH, 4 chansons de RICHARD HELL...

Dans un genre proche (hum), on peut visiter le My Monespace de Mauricette Beaussart.

Dans un autre genre, information supplémentaire, on peut visiter le blog de Renaud Camusette qui propose des vidéos musicales étonnantes et de bon goût.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 10:06 1 comments

lundi 11 décembre 2006

STARSCREWER SPECIAL PUNK (1979)

Voici la couverture du n° 11 de Starscrewer édité en février 1979. Ce numéro « Spécial Punk » présentait dans une mise en pages originale d’Henry Meyer, les paroles traduites en français des chansons des groupes les plus intéressants de la nouvelle scène rock : Clash, Sex Pistols, Damned, X Ray Spex, Pere Ubu, Ramones, etc...
Nous avons pu réaliser ce numéro grâce à l’aide de Philippe Bialasik, Philippe Manœuvre, Robert O’ Fisher, Walter Hartmann et David Thomas. Le tirage de ce numéro imprimé à 500 exemplaires et distribué uniquement par correspondance a été épuisé en quelques semaines.

Presque 28 ans ont passé. Nous publierons dans les semaines qui viennent l’intégralité des 34 pages du magazine. Ceux qui le souhaitent pourront reconstituer le numéro en cliquant sur chaque page pour l’agrandir et ensuite l’imprimer au format A4, format de l’original.
Enjoy the gift !

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 17:27 3 comments

vendredi 8 décembre 2006

WSB

posted by Lucien Suel at 07:17 0 comments

mercredi 6 décembre 2006

Esclave

Voici un très court extrait de mon récit : "Le collectionneur d'esclaves", qui vient de paraître dans le numéro 1 de la revue CARBONE aux éditions Le Mort-Qui-Trompe.

Le citoyen en bon esclave de la publicité traîne son boulet. Son boulet est le parfait symétrique de la bedaine qu’il pousse devant lui au fur et à mesure que son obésité augmente à force de consommer les friandises que d’autres esclaves lui préparent dans les usines du monde. Monsieur Spartacus reconnaît à l’œil et à l’odeur les dents pourries des gamins esclaves du soda et des ordures manufacturées.
En plus de sa graisse, très souvent, le citoyen traîne derrière lui un lourd sentiment de culpabilité. Au bout d’un moment, après avoir été l’esclave de sa boulimie, il devient alors esclave de la forme, esclave du régime alimentaire. Il se transforme en observateur attentif des digits du pèse-personne. Il s’enveloppe dans des vêtements informes imprimés des slogans des maîtres. Monsieur Spartacus note que les esclaves portent fièrement les signes de leur écurie, le stigmate des étiquettes de marques.

Libellés :

posted by Lucien Suel at 14:46 5 comments

lundi 4 décembre 2006

Agent 23




Remerciements au Spookrijder qui nous a fait parvenir ces deux images.
Nous augmentons ainsi notre collection de références au 23.
Pour plus de renseignements sur l'agent S. 23, Odette Churchill, née Odette Sansom, voir ici.

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 10:43 0 comments

vendredi 1 décembre 2006

Du poème au dessin au poème (10/10)

Aujourd'hui s'achève la publication des dix dessins de Peter Moreels (a.k.a. Piotr Aakoun) qui m'ont inspiré dix poèmes justifiés, lesquels ont inspiré à leur tour dix dessins à William Brown.

Le bloc fangeux
et diabolique a
noirci les eaux
du regard marin
caillot expulsé
par un moribond
dolichocéphale.

The miry and
diabolic lump
darkened water
of the marine look
clot ejected
by a dolichocephalic
moribund.




Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:41 0 comments