vendredi 15 décembre 2017

Poème express n° 702

posted by Lucien Suel at 07:23 2 comments

mercredi 13 décembre 2017

L Suel à l'aveuglette en 2001 avec J Kerouac et P Smith (1/5)

En août 2001, Philippe Robert m’a interviewé longuement sous la forme d’un blind test. Il m’a donc envoyé par la poste (hé oui!) une cassette d’une dizaine de morceaux, à charge pour moi de les reconnaître et de répondre aux questions ayant un lien avec ce que j’avais entendu. Cet entretien a été publié en septembre 2001 à Grenoble dans le n° 49 de « Revue et corrigée ».
Nous le publions en cinq parties au Silo. Voici le premier épisode (bande-son : Jack Kerouac et Patti Smith).

1.
Jack Kerouac / Steve Allen "Readings from On the road and Visions of Cody"
Jack Kerouac lisant un extrait de sur la route, j'entends Dieu qui s'adresse à lui et lui dit : "go moan for man". Il parle de son frère mort, de son père mort, de sa mère au loin... Cette lecture accompagnée au piano est dans ma tête depuis le début des années 70. J'avais réussi à en capter un extrait à la radio, chose rare à l'époque. J'avais aussi une cassette de Burroughs éditée en Allemagne et j'ai expérimenté mes premiers collages sur bande magnétique en mêlant les voix de Kerouac, Ginsberg et Burroughs, plus un extrait du premier album des Fugs. C'est de Kerouac que je me suis toujours senti le plus proche, par l'éducation, la religion (catholique par l'éducation et bouddhiste par l'étude), ce balancement continu entre être dans le monde et se retirer du monde... et quelle œuvre ! Ces temps-ci, soirs d'été, je me délecte à lire Dharma, le grand inédit posthume (comme annoncé en couverture), en fait un immense collage journal émouvant, érudit et poétique...

La Beat Generation semble être à l'origine de ta vocation d'écrivain... Tu as rencontré Claude Pélieu et édité Starscrewer en France... Y a t-il d'autres écrivains qui t'ont marqué et pour quelles raisons ?

Les écrivains qui m'ont vraiment marqué sont dans la beat generation, Kerouac et Burroughs, dans le vingtième siècle français, Louis-Ferdinand Céline et Georges Bernanos, et dans le 19ème siècle, Joris-Karl Huysmans et Léon Bloy ; je peux ajouter le poète Arthur Rimbaud et tous ceux du mouvement dada. Je fais aussi un cas particulier des Chants de Maldoror, le livre qui a marqué ma jeunesse... Il y a deux ans, à Liège, Jacques Izoard qui me questionnait en public s'étonnait de me voir citer Bernanos avec Burroughs, à quoi je répondais que tous ces écrivains ont en commun d'être des révoltés, de dénoncer la société moderne, l'oppression machiniste et technicienne, le contrôle pseudo-démocratique, la tyrannie de l'économie, la destruction de la planète au nom du progrès, et tout cela toujours lié chez eux à un évident souci du langage, du style et de la forme.

2.
Patti Smith "Piss factory"
J'ai ce 45 tours. "Piss factory" est la face B avec Lenny Kaye. La face A, c'est "Hey Joe" avec Tom Verlaine à la guitare et toute l'histoire de Patty Hearst avec la Symbionese Liberation Army. J'aime bien ce côté talking blues, un truc d'écrivain. J'ai vu Patti Smith lors de son retour sur scène en 1998. Elle est passée à Dranouter, un grand festival folk en Flandre belge, pas loin de chez moi. J'y suis allé avec ma fille Marie qui chante aussi dans un groupe (Gomm). C'était très émouvant de voir Patti Smith, quinquagénaire comme moi, avec cette énergie, cet humour. Elle avait commencé en lisant un extrait de "Howl" de Ginsberg qui venait juste de mourir. J'étais vraiment très ému...

Le numéro 11 de Starscrewer est consacré au punk, quelque chose d'important pour toi...
Sur Radio-Banquise, tu as programmé beaucoup de garage et de hardcore...

J'avais publié un poème inédit de Patti Smith dans le n° 11 de Starscrewer, en 1978-79. C'était une grande époque de créativité après la récupération des idées des années 60. Bazooka Production, néo-dada, la destruction de la mode, la musique faite par tous... De nouveau, on trouvait des 45 tours à acheter (Desperate Bicycles, Spherical Objects, Buzzcocks, X-ray spex...) Ça n'a malheureusement pas duré très longtemps. En 1982, j'ai participé à la création de Radio-Banquise, une radio libre associative. J'avais une émission, "Bris-collage" et je diffusais toutes ces musiques non commerciales, bruitistes, faites à la maison, et qui m'arrivaient par la poste...
Être punk aujourd'hui, ça ne veut plus dire grand chose. Par contre, on peut encore être dans l'underground, le non-académique (en gros, ce dont on ne parle pas dans les médias dominants), dans une logique de l'échange, voire du don, en dehors du profit.
à suivre...


Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:14 0 comments

lundi 11 décembre 2017

Liste des sens - RDO 22

Récupération des données ordinaires
dans

« à VUE de NEZ, la LANGUE glisse sur la PEAU de l'OREILLE »
(poème circulaire en anadiplose)


GOÛT DU SON
SON DE L’ODEUR
ODEUR DE LA CARESSE
CARESSE DE L’IMAGE
IMAGE DU GOÛT
GOÛT DE L’ODEUR
ODEUR DE L’IMAGE
IMAGE DU SON
SON DE LA CARESSE
CARESSE DE L’ODEUR
ODEUR DU SON
SON DU GOÛT
GOÛT DE LA CARESSE
CARESSE DU SON
SON DE L'IMAGE
IMAGE DE L’ODEUR
ODEUR DU GOÛT
GOÛT DE L’IMAGE
IMAGE DE LA CARESSE
CARESSE DE L’IMAGE
IMAGE DU GOÛT

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:59 0 comments

vendredi 8 décembre 2017

Poème express n° 701

posted by Lucien Suel at 07:23 6 comments

lundi 4 décembre 2017

Liste des anagrammes du Blosne - RDO 21

Récupération des données ordinaires
dans
Trois extraits de « Journal du Blosne »

III

B L O S N E
venu du ruisseau élevé dans les airs (souvenirs du XXème siècle)

N O B L E S
peuples du blosne chênes centenaires (que deviennent les chouans ?)

L E S N O B
boris enterré dans un linceul de chez dior (un jour peut-être au café-confort)

E N B O L S
le cidre pour accompagner la galette-saucisse (le hot-dog celtique)

B L E S O N
nous avons l'argent nous avons la musique (manque la farine)

B O N S E L
quand on aura la farine il manquera encore l'eau (petit budget grande cuisine)



Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 08:37 2 comments

vendredi 1 décembre 2017

Poème express n° 700

posted by Lucien Suel at 07:37 7 comments

mercredi 29 novembre 2017

Transformation du poème express

Daniel Cabanis nous propose une interprétation plastique du poème express n° 695 :

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:58 5 comments

lundi 27 novembre 2017

Liste des nations, des rues et des habitants du Blosne - RDO 20

Récupération des données ordinaires
dans
Trois extraits de « Journal du Blosne »

II
noms croisés

blosneblosne
les gens les
humains dans
les murs les
maisons avec
le plan sous
leurs yeux à
l'aplomb des
regards vers
la terre les
mots croisés

ils sont ici

debout venus
de partout à
l'ouest/nord
devenu ouest
ou sud/venus
de l'est/des
montagnes de
la plaine de
l'artois des
provinces de
france/venus
de bourgogne

de la savoie

picardie île
de-france de
lorraine des
flandres des
pays proches
ou lointains

du maroc des
antilles des
andes et des
balkans puis
de l'afrique

mali sénégal
congo-brazza

ils sont ici

venus encore
d'espagne du
portugal des
montagnes du
laos du pays
hmong encore
des collines
afghanes des
4 kurdistans

d'albanie de
l'algérie de
turquie tous

ils sont ici
ici place de monténégro tous arrivés ici square de slovaquie
ici allée d'estramadure plantés dans promenade d'algarve ici
ici square de macédoine le blosne un allée de la maritza ici
ici avenue des pays-bas monde humain ici square de poméranie
ici condate en bretagne blosneblosne ici carré de saxe cours
de bohême ici square de              transylvanie ici avenue
d'italie boulevard du portugal suzanne place du landrel boulevard de
bulgarie allée de croatie ludovic boulevard de yougoslavie chemin du
landrel solange rue de hongrie boulevard des hautes ourmes square du
cormier square de bosnie bosquets slaves jeux dalmates antoine allée
du danube jardin de l'escalier germain jardins dinariques square des
grisons villa de moravie armelle square de nimègue square de galicie
maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici

passage slovène yasmina parc des hautes ourmes allée de moravie parc
des balkans monique chemin de torigné rue de la néva rue de la dvina
ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant

rue de riga chemin d'herzégovine yasmina jardins de spolète allée de
la drave place de serbie thierry place de torigné cours d'arnhem rue
du lac ladoga bernard place du banat rue de dantzig rue de la pilica
maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici

rue des tatras chemin des dardanelles martine jardins slovènes allée
de cracovie rue de lettonie étienne rue de la volga square du niemen
ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant

square de sétubal olivier rue du lac onega place de prague chemin de
moldavie rue de lublin josette square de lettonie square de bragance
maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici

avenue de pologne rue de la tisza allée de varsovie fatmata allée de
lithuanie rue de roumanie josiane square de varsovie place de zagreb
ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant

square d'estonie yannick rue de posnanie jardin de la binquenais rue
de la lysagora cours de lisbonne chemin de lausanne chafika allée de
lucerne allée de vilna pauline rue de corinthe allée du gacet rue de
la warta square du douro avenue de grèce hussein allée de tilsit rue
de delphes allée de genève radovan square de sofia rue d'arcadie rue
de salamine juanita rue de crète place de la baltique allée de berne
maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici

rue de cracovie rue des carpates norbert avenue de la vistule rue du
parnasse charles rue d'athènes rue de marathon italie galicie prague
landrel banat moravie volga torigné rennes bretagne europe UNE TERRE
ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant ici ici ici maintenant



Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:28 1 comments

vendredi 24 novembre 2017

Poème express n° 699


Retrouvez sur le site "Pendant le week-end", la liste des poèmes express (à partir du n° 00625) accompagnée des titres des films auxquels Piero Cohen-Hadria les a reliés dans ses commentaires hebdomadaires...

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 08:12 4 comments

lundi 20 novembre 2017

Liste des acrostiches-télostiches du Blosne - RDO 19

Récupération des données ordinaires
dans
Trois extraits de « Journal du Blosne »

I
Acrostiches cosmopolites du Blosne
(trois arbres de plus dans la forêt des Hautes Ourmes)

19. Liste des acrostiches-télostiches du Blosne

BAOBAB
LISTEL
OTELLO
STRASS
NEWTON
ESPACE

BAOBAB
LEQUEL
OVIEDO
SIRIUS
NUBIEN
EUGÈNE

BAOBAB
LABIAL
OLMETO
SUCCÈS
NELSON
ENZYME



Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:19 10 comments

vendredi 17 novembre 2017

Poème express n° 698

posted by Lucien Suel at 10:08 2 comments

lundi 13 novembre 2017

Liste de mots de quatre lettres comportant la lettre « O » RDO 18

Récupération des données ordinaires
dans

« Trou borgne de la langue »

Mots
avec
même
trOu
rOnd

trOu trOu
fOre trOu
trOu rOnd
fOnd trOu
trOu Oeil
Ogre trOu
trOu Orée
mOrt trOu
trOu fOui
crOc trOu
trOu échO
pOre trOu
trOu rOue
clOu trOu
trOu jOur
cOlt trOu
trOu nOir
Obus trOu
trOu cOma
bOum trOu
trOu nOva
chOc trOu
trOu érOs
zérO trOu



Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:39 3 comments

vendredi 10 novembre 2017

Poème express n° 697

posted by Lucien Suel at 07:24 2 comments

lundi 6 novembre 2017

Liste des pochettes de disques 45t et 33t sur lesquelles apparaissent des lunettes - RDO 17

Récupération des données ordinaires
dans

« Scruter pochettes »

(liste établie par Mauricette Beaussart avant sa disparition en tant qu'hétéronyme de Lucien Suel)



Les amies et les amis de mon (mon)espace connaissent l’éclectitude de mes marottes discographiques. Mais je n’avais jamais guidé les visites dans l’accumulation temporelle de ma passion vinyliphile.

Isolant la caractéristique « lunettes », chaussant les miennes, merci de me suivre d’abord dans la pièce de collection réservée aux disques de petit diamètre en pile désordonnée 
PIL Public Image John Lydon petites lunettes de soleil rondes / Plastic Ono Band Cold Turkey radiographies vertes des deux crânes de John & Yoko avec lunettes / Snake Finger The Spot lunettes coques opaques en plastique doigt de naja serpent à lunettes / Vibrators Bye Bye Baby gros plan avec lunettes noires de rocker / X RAY SPEX comme le nom l’indique / T. Rex The Groover Marc Bolan à quatre pattes grandes lunettes carrées verres colorés / The Rolling Stones Satisfaction ep photo couleurs les cinq dans la rue seul Keith Richards avec lunettes noires / Country Joe Mac Donald F.U.C.K. à Woodstock bandeau lunettes de soleil noires / Spherical Objects Seventies Romance photo une belle star lèvres peintes et grandes lunettes noires / The Dickies Banana Split portraits dessinés des quatre Dickies dont deux avec lunettes dont une paire noire / Ray Charles What’d I Say superbes lunettes noires sur toutes les pochettes.

Ensuite lentement arpentons ensemble la pièce de collection des disques de grand diamètre majoritairement classés dans l’ordre de l’alphabet, rangés dans les compartiments de mon étagère blanche Hic & Ha 
Agitation Free Malesh lunettes de soleil pour un musicien assis sur un rocher brûlant / Laurie Anderson Big Science lunettes high tech robotiques / The Beatles Revolver au dos Paul Georges Ringo lunettes noires Lennon les siennes NB John Lennon sans lunettes sur les photos des premiers albums / William Burroughs The Nova Convention avec John Giorno Frank Zappa & Patti Smith pour les 70 ans de WSB continue de porter ses lunettes / Captain Beefheart & His Magic Band Safe As Milk un musicien avec lunettes noires Trout Mask Replica back cover tous les magiciens musiciens avec des lunettes Doc At The Radar Station Eric Drew Feldman et Bruce Lambourne Fowler lunettes ordinaires / The Clash Sandinista seul Topper Headon le plus petit chapeau & lunettes noires / John Cooper Clarke Disguise In Love 1er album masque lunettes et moustache en plastique et au dos avec les lunettes noires Snap Crackle [&] Bop 2ème album badge John Cooper Clarke lunettes noires NB John Cooper Clarke lui-même dans son rôle vu récemment dans Control un beau film j’ai pleuré buée sur mes lunettes / Ivor Cutler Jammy Smears portrait en pied torse nu avec ses lunettes / The Damned 1er album Neat Neat Neat deux damnés entartés avec lunettes noires en plastique / Deep Purple In Rock intérieur pochette Ian Paice lunettes noires / Devo Are We Not Men cover le leader style lunettes de plongée au dos trois autres avec lunettes de soleil en plastique coloré cachées sous collants ou bas / Bo Diddley Where It All Began lunettes bleues / Dillinger Funky Punk Rock To The Music lunettes noires carrées / The Doors L.A. Woman Ray Manzarek organiste à lunettes / Bob Dylan Bringing It All Back Home back cover Dylan en noir & blanc avec lunettes noires de correction et aussi Allen Ginsberg & Peter Yarrow de Peter Paul & Mary lunettes normales de correction / Etron-Fou-Leloublan Les trois fous perdégagnent (au pays des...) au dos Guigou Chenevier casquette foulard lunettes de soleil / Ferré Grignard Captain Disaster cover lunettes rondes back avec grandes lunettes noires très anciennement je participai discrètement à l’enregistrement de ce LP / Lucien Francoeur Le retour de Johnny Frisson toute la panoplie du rocker pantalon moulant en cuir tatouages et lunettes noires / The Fugs Virgin Fugs lunettes noires sur un dessin de William Blake / Half Japanese Half Japanese Half Gentlemen Not Beasts les frères Fair David & Jad posent au dos du coffret tous deux lunettes à reflets jaunes / Richard Hell and The Voidoids Blank Generation back cover seul le batteur ne porte pas de lunettes les trois autres lunettes de soleil / Jefferson Airplane Crown Of Creation Paul Kantner avec lunettes à la WSB Jack Casady lunettes noires rondes Spencer Dryden grandes lunettes noires / Krackhouse The Whole Truth lunettes de Mike Sappol / Longshoremen Grr Huh Yeah sur Subterranean Dave "Dog" Swan avec lunettes à la WSB / Melmoth La devanture des ivresses Melmoth a.k.a. Dashiell Hedayat alias Jack-Alain Léger inner sleeve pose de star avec lunettes noires / Mothers Of Invention Uncle Meat rear cover portraits de Zappa Sherwood Estrada Gardner et Tripp avec lunettes noires / The Move Something Else From The Move lunettes noires du chanteur Carl Wayne / Patti Smith Group Horses 1er album au dos Lenny Kaye grandes lunettes teintées Radio Ethiopia 2ème album au dos Patti Smith lunettes noires à côté d’elle Lenny Kaye mêmes lunettes teintées Easter 3ème album toujours au dos en couleurs mêmes lunettes pour Lenny Kaye / The Psychedelic Furs India 1er album seul sur six le bassiste Tim Butler avec lunettes noires / Pulp Little Girl (With Blue Eyes & Other Pieces) grandes lunettes transparentes de Jarvis Cocker / The Ramones Rocket To Russia (Missiles pour Moscou) le grand Ramone et le petit Ramone à gauche et à droite avec des lunettes noires encadrant les deux moyens Ramones sans lunettes / Soft Machine vol. 2 Pataphysical Introduction Hugh Hopper lunettes Third 3ème album page intérieure allongés sur un grand lit, Hugh Hopper mêmes lunettes et Mike Rattledge étroites lunettes fumées 4 4ème album couverture Mike Rattledge mêmes lunettes et au dos Hugh Hopper mêmes lunettes / Specials 1er album A Message To You Rudy sept hommes tous en costumes cinq Blancs deux Noirs lunettes noires pour un Blanc et pour un Noir quatre ou cinq cravates deux ou trois cols ouverts / The Stranglers The Raven tous debout à l’avant d’un drakkar seul Jean-Jacques Burnel ne porte pas de lunettes noires / Suicide 1er album Ghost Rider au dos Alan Vega Martin Rev grandes lunettes noires / Wire Pink Flag guitariste bassiste B. C. Gilbert blue eyes lunettes rondes / Yellowman Live At Kilimandjaro featuring Sqiddly Non Stop Music lunettes carrées à verres jaunes (vert jaune) / 

Cette blanche étagère s’apparente de plus en plus dans le temps qui passe à un cénotaphe pour le souvenir des disparus de rock musique. Où sont passées leurs lunettes ? Je ne sais qui, de David ou de Rico, les leur a posées une dernière fois sur le nez. C’est ma vie, pour l’instant je ne suis pas morte même si c’est maintenant la fin de ma (notre) visite à thème lunetier des rayons de ma discothèque dans la Mapad de X...


Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:31 3 comments

vendredi 3 novembre 2017

Poème express n° 696

posted by Lucien Suel at 07:08 2 comments

lundi 30 octobre 2017

Liste des pubs gallois - RDO 16

Récupération des données ordinaires
dans

Avril 1997, Pays de Galles, liste des pubs dans lesquels j’ai bu des pintes de bière :
The Holy Bush (St Hillary), The Tavern, Mulligan’s, King’s Cross (Cardiff), Victoria Inn (Pen-y-Bont), Plough & Harrow (Nash Point)

O’Neill’s, The Angel, The Pheasant (Bridgend), The Sawyer’s Arms, Malsters Arms (Maesteg), Harry Ramsden’s (Cardiff) ; c’est dans celui-ci que j’ai remporté le HarryRamsden’s Challenge ...

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:42 0 comments

vendredi 27 octobre 2017

Poème express n° 695

posted by Lucien Suel at 07:20 3 comments

jeudi 26 octobre 2017

Collaboration Suel-Bennett 1994

posted by Lucien Suel at 07:57 0 comments

lundi 23 octobre 2017

Liste-pyramide des mots formés des huit lettres ayant un axe de symétrie - RDO 15

Récupération des données ordinaires
dans
Cinq extraits du « Mastaba d'Augustin Lesage »

Liste-pyramide des mots formés des huit lettres ayant un axe de symétrie


O
+
AHA
+++
TI.IT
+++++
MOT.TOM
+++++++
MOMI.IMOM
+++++++++
VOUTA.ATOUV
+++++++++++
AMOUVI.IVUOMA
+++++++++++++
AUTOMAT.TAMOTUA
+++++++++++++++
TUA.MOI...IOM.AUT
+++++++++++++++++
AOUT.MOU.A.UOM.TUOA
+++++++++++++++++++
AMI.VU.MOUTUOM.UV.IMA
+++++++++++++++++++++
VOIX.AUX.TO.OT.XUA.XIOV
+++++++++++++++++++++++
TAUX.MAI.HIM.MIH.IAM.XUAT
+++++++++++++++++++++++++
MATOU.MUTA.MA.AM.ATUM.UOTAM
+++++++++++++++++++++++++++
TAXI.MOXA.TAXA.AXAT.AXOM.IXAT
+++++++++++++++++++++++++++++
OTA.TUTU.TOUTOU.UOTUOT.UTUT.ATO
+++++++++++++++++++++++++++++++
AUTO.VOTA.MOUMOUTUOMUOM.ATOV.OTUA
+++++++++++++++++++++++++++++++++
WHAM.AXA.MIXAIT.WOW.TIAXIM.AXA.MAHW
+++++++++++++++++++++++++++++++++++
MAMA.TATA.VIT.VU.TUT.UV.TIV.ATAT.AMAM
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++
HAMMAM.MITA.TUTUT.OMO.TUTUT.ATIM.MAMMAH
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
HUAIT.MUAIT.TUAIT.VIVIV.TIAUT.TIAUM.TIAUH
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
MAUX.MOTO.MATH.AXIOM.W.MOIXA.HTAM.OTOM.XUAM
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
AU.U.TI..VOMIT.MA.VOIX.XIOV.AM.TIMOV..IT.U.UA
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:25 0 comments

vendredi 20 octobre 2017

Poème express n° 694

posted by Lucien Suel at 07:19 3 comments

mercredi 18 octobre 2017

Pense-bête idiot n° 238

posted by Lucien Suel at 07:13 0 comments

lundi 16 octobre 2017

Liste des phrases prononcées et entendues - RDO 14

Récupération des données ordinaires
dans
Cinq extraits du « Mastaba d'Augustin Lesage »

Liste des phrases prononcées et entendues


Oreille gauche

initiale du noir et du blanc du noir d'y voir du blanc et dans
un développement que seul l'artiste peut apprécier qu'on troue
CELUI QUI N'A JAMAIS VU L'ÉGYPTE N'A RIEN VU encadrer en dépit
du deçà JE RESPIRAIS DANS CE TOMBEAU UN AIR PUR pastel noir et
ne tient-elle pas à travers le rectangle ocre du centre induit
et fendu comme il est un MON FILS VIENT DE SE DÉSINCARNER sans
le trait des virtualités de champ noir que pose le trait c'est
JE FAIS MA CORRESPONDANCE TOUS LES JOURS JUSQUE DIX HEURES qui
tient toute entière cette toile encadre toute extension partie
possible dans le blanc du champ de couleur ocre qu'elle saisit
comme une flèche chair qu'elle définit comme pris à sa douleur
problématique problématique que l'on retrouve en chacune toute
peinture si la toile est une autre état de la toile elle pense
se TOILE PEINTE PENDANT L'OCCUPATION SOUS LE BRUIT DES MOTEURS
en scène du déplacement des couleurs le champ le plus étroit à
se tracer dans le blanc JE N'ATTENDS RIEN DES HUMAINS AVANT LE
DÉPART ET LE GRAND VOYAGE étoiles et de ce que le noir la dure
question du noir reste JE ME REPOSE DANS MON HUMBLE DEMEURE AU
MILIEU D'UN GRAND PASSÉ pâleur bleue on peut ici constater les
faits que le trait de la définition du blanc au noir délivre à
JE NE SUIS QUE LA MAIN QUI EXÉCUTE ET NON L'ESPRIT QUI CONÇOIT
l'ouverture ocre du blanc manifeste l'expansion du bleu donc y
laissant inconsciemment sur ce trait qui fait ouverture une de
ces suggestions LES GRANDES OEUVRES NE S'ÉLABORENT QUE DANS LE
RECUEILLEMENT ET LE SILENCE de la toile participent à la toile
l'artiste accrochait le problème de la figure et de la forme à
voir comme si du noir au blanc un effet d'annulation autorisée
permettait cette expansion ocre alors que de l'ocre au blanc à
la couleur l'ouverture pour ne pas faire dessin devrait mourir
de la couleur dans la couleur bleue dont la perception exigera
une non-identification de l'objet que le bleu est justement là


Oreille droite

dans cette toile TOUT LE MONDE M'A JETÉ LA PIERRE et sépare le
blanc JE NE CHERCHE PAS LA GLOIRE EN CE MONDE du rapport de la
couleur de l'ocre jaune au blanc doit compter avec cet en plus
de l'apparaître possible et du disparaître noir compris commun
dessin ce trait aveuglerait sur l'organisation du tableau si à
se développer en plan l'ocre jaune déborde le noir et fait sur
le blanc JE RENTRE COMME DANS UNE EXTASE...TOUT EST VIBRATION,
ON DIRAIT QUE L'ON ME TRANSPORTE... à la forme mais le rapport
mais le rapport à la forme non pas de l'ocre jaune au blanc du
fond mais à travers ce qui se propose dans la tension du blanc
de l'ocre le rapport déjà moins formé du noir au blanc du noir
d'y voir du ILS DISENT QUE J'ÉTAIS UN HINDOU de la peinture se
tient de sa référence à un état antérieur où la virtualité des
formes formelles se constituait dans une crise de couleur dans
un conflit ILS ME DISENT QUE JE SUIS UN MISSIONNAIRE QUI VIENT
DÉMONTRER QUE L'ART N'APPARTIENT PAS À CE MONDE seule la vraie
dualité présence absence noir blanc bleu ocre couleur de terre
organise cet ensemble de toiles selon moi le noir blanc est là
vraiment QUAND ILS M'ONT PRIS DANS LES DÉBUTS, ILS M'ONT PÉTRI
LES FLUIDES et pourtant toujours initial et l'on pourrait dire
que sans la déterminer il ouvre une chaîne analogique qui doit
aboutir MES CHERS AMIS LES INVISIBLES ocre la peinture qui lui
LA VIE EST UN REFLET DE LA MORT la première la plus ancienne à
cet artiste celle qui peut le mieux expliciter la démarche qui
l'a suivie démarche qui n'est en effet en aucune façon de sens
linéaire ce qu'il nous présente ne se développe pas en série à
J'AURAIS DES GRANDS MURS, À SAVOIR, CE QUI POURRAIT SURGIR...-
on dire de la couleur en abîme qu'on y IL FAUT QUE JE BOIVE ET
QUE JE MANGE ET QUE JE PENSE À MA FAMILLE tel bleu à l'ocre la
toile et les couleurs se recouvrent entrent toutes tiennent de
vrai toutes JE FAIS CE QU'ON ME DIT DE FAIRE cette question-là



Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:00 0 comments